Chien berger allemand  


L’histoire du chien berger allemand est récente, mais déjà riche. Le chien berger allemand existe en effet depuis le 19e siècle seulement en Allemagne, dont il est originaire, et depuis le 20e siècle dans d’autres pays comme l’Espagne, la France, les Etats-Unis ou l’Italie.

Dressage efficace


 

Le chien berger allemand n’a existé au départ que pour ses qualités de gardien de troupeau. Chien de berger, il était d’ailleurs défini ainsi dans le premier standard de la race diffusé en 1899 : « tout chien de berger vivant en Allemagne qui, grâce à un exercice constant de ses qualités de chien de berger, atteint la perfection de son corps et de son psychisme dans le cadre de sa fonction utilitaire ». Le chien berger allemand est alors défini davantage par sa fonction que par son physique, qui est donc logiquement assez varié en fonction des régions d’élevage.

 

Pour la France, le chien berger allemand acquiert une belle popularité dès le début du 20e siècle. Mais les conflits récurrents avec l’Allemagne mènent les Français à leur contester la paternité de la race ! Ils accusèrent même les Allemands de leur avoir volé la race en 1870, et le chien berger allemand fut longtemps appelé, pour cette raison, « berger d’Alsace » !

 

Dans les autres pays aussi, comme en Espagne, en Italie et aux Etats-Unis, le chien berger allemand a pris une place grandissante au cours du 20e siècle, sans aucune difficulté. Il est même étonnant que cette race n’ait pas davantage souffert de l’engouement de l’un des ses premiers admirateurs : Adolf Hitler. Ce-dernier était en effet tombé amoureux de la race. Toutefois, le chien berger allemand a eu d’autres représentants, fictifs mais populaires, comme le célèbre Rintintin.



chien berger allemand