Chiens de compagnie


Il suffit de se promener un peu dans la rue pour le constater : les chiens de compagnie sont nombreux, et de natures très différentes. Officiellement, les chiens de compagnie correspondent au groupe 9 de la classification globale de cette sous-espèce.

Dressage efficace


 

Au sein du groupe 9, les chiens de compagnie sont à nouveau divisés en sections. La section 1 correspond aux bichons et aux races qui leur sont apparentées, comme le coton de tuléar et le petit chien lion. La section 2 est consacrée aux caniches (grands, moyens, nains et miniatures), et la section 3 aux chiens de compagnie belges de petit format, comme le griffon (belge ou bruxellois) et le petit brabançon.

 

Les chiens de compagnie de la section 4 sont les chiens nus, ceux de la section 5 sont les chiens du Tibet, et ceux de la section 6 les chihuahuas, à poils courts ou à poils longs. La section 7 est représentée par les épagneuls anglais d’agrément (cavalier king charles, épagneul king charles). Les épagneuls japonais et pékinois forment la section 8, tandis que l’épagneul nain continental (papillon ou phalène), correspond à la section 9. Enfin, les chiens de compagnie de la section 10 comptent exclusivement les kromfohrländers et la section 11 les molossoïdes de petit format.

 

En France, les chiens de compagnie sont très présents dans les foyers. Au total, on compte 8,1 millions de chiens sur le territoire, soit 1 chien pour 8 habitants. Dans certaines régions du monde, ce chiffre est beaucoup moins élevé, comme en Inde où l’on trouve seulement 440 000 chiens soit 1 pour 2609 habitants ! En revanche, aux Etats-Unis, en Pologne, en Afrique du Sud et en Australie, les chiens de compagnie sont beaucoup plus populaires, avec des chiffres qui annoncent 1 chien pour 5 habitants.