Chiot berger


Sous le terme de « chiot berger », se cache une très grande variété de races. Quelles sont-elles donc et quelles sont les spécificités du chiot berger ?

Dressage efficace


 

Le chiot berger correspond à une définition bien précise. Il existe en effet une nomenclature internationale qui permet de trier les chiens en fonction de leur race. Les chiens de berger appartiennent ainsi à la section 1 du groupe 1, qui compte au total une quarantaine de races. Le chiot berger peut ainsi être un berger allemand, un colley, un bobtail ou un komondor.

 

Si le chiot berger peut parfaitement faire office de chien de compagnie, il est à l’origine destiné à accomplir tous les travaux en lien avec les bergers. Historiquement, ce sont en effet ces derniers qui ont opéré des sélections et des croisements pour obtenir des animaux aptes à les aider dans les tâches qui constituent leur quotidien. Le chiot berger est en principe capable, à l’âge adulte, de garder les animaux, de les rassembler ou même de les protéger.

 

Aujourd’hui, le chiot berger est rarement utilisé ainsi : les bergers traditionnels sont devenus rares ! Mais les chiens de berger sont encore très courants, car d’autres fonctions leur ont été assignées. Ils sont ainsi très appréciés comme « chiens d’utilité ». Un chiot berger pourra se voir affecté, à l’âge adulte, dans l’armée, dans la police ou dans le gardiennage, mais aussi, bien sûr, dans les familles, où il fait un compagnon de jeux parfait pour les enfants !